Programme 2017

Camus, Minorque, la Méditerranée. Hommage à Camus

Si quelqu’un représente l’esprit et le sentiment méditerranéens dans le domaine intellectuel et littéraire, c’est bien l’écrivain franco-algérien Albert Camus. Un méditerranéen pur sang, ou, comme l’a qualifié Jean Daniel « un méditerranéen total ». Albert Camus vit, respire, imagine, rêve, crée et se rebelle en faveur d’une méditerranée hétérogène, pleine de contradictions où la réflexion et la passion se donnent la main, et où l’esthétique et l’éthique se cherchent pour créer un monde meilleur. Des liens méditerranéens qui ne sont pas seulement le produit de son vécu algérien, mais trouvent aussi leurs racines chez sa grand-mère maternelle, Catherine Marie Cardona, une paysanne qui dut chercher loin de son Sant Lluís natal un endroit qui lui permette de surmonter la faim et la pauvreté.

Ces liens avec Minorque nous mènent à vouloir organiser des rencontres littéraires méditerranéennes autour de la figure de Camus afin de rendre hommage à ce « petit-fils d’exilés.» et par la même occasion célébrer le 60e anniversaire de la remise du prix Nobel que Camus reçut en raison de « sa sérieuse lucidité qui illumine les problèmes de la conscience humaine de notre temps. »

Programme

Placées sous le double signe de Minorque et d’Ithaque, îles des « origines », ces rencontres s’articuleront selon trois axes thématiques principaux qui seront l’objet de tables rondes et de communications.

Nous compterons pour cela sur la participation d’auteurs, des personnalités du monde des lettres et de penseurs des deux rives de ce « Mare nostrum ».


Programme 2017


Jour 1

Samedi
29.04.2017

Ithaque ou les chemins du retour

S’exprimant en 1948 au cours d’une émission de radio consacrée à René Char Camus évoquait « cette grande voix…qui accompagne notre navigation difficile et nous parle sans relâche d’une Ithaque où nous aborderons, malgré les prétendants, et où nous retrouverons la simple joie d’être homme. » (Pleiade, O.C.II, p.768)

Des tout premiers écrits jusqu’au Premier Homme l’œuvre de Camus est marquée du sceau de la nostalgie, ce désir du retour, le « nostos ». Tel Ulysse, éloigné d’Ithaque, Camus exilé de l’île originelle « arraché au monde innocent et chaleureux des pauvres, monde refermé sur lui-même comme une île… » (1), ce monde de sa mère et de sa grand-mère de Minorque, Camus entreprend, en quête de sa vraie patrie et au prix d’une « navigation difficile », un périple au terme duquel il espère rallier son Ithaque mais, note-t-il : « ce n’était pas si facile de retrouver Ithaque ». (Pleiade, O.C.I, p.1299).


Présentations – ouverture des rencontres

9.30 – 10.40 h

IntervenantsM. Montserrat Morlà Subirats, Maire de Sant LluísMiguel Ángel Moratinos, Michel Barré et S.E Yves Saint-Geours, Ambassadeur de France en Espagne.


Table ronde

À propos d’Ithaque

11.00 – 13.00 h

Modérateur: Francesc M. Rotger
Intervenants: Fina Salord, Carlota Vicens et Javier Reverte


Communication

Retour aux origines : Mère et Grand-mère ; des Premiers écrits au Premier Homme.

13.10 – 14.10 h

Agnes Spiquel



Pause repas

14.30 – 16.00 h

Table ronde

Le périple « odysséen » de Camus

16.00 – 18.00 h

Modérateur: Guy Basset
Intervenants: Maïssa Bey, Jordi Coca et Marie-Thérèse Blondeau


2 Communications

Exil, Nostos et Patrie

18.10 – 19.10 h

Yannis Kiourtsakis et Ghayath Almadhoun



Concert d’Issa Murad et Samir Homsi

21.00 h

Offert par Institut Français
Sala Polivalent Albert Camus, Sant Lluís

Jour 2

Dimanche
30.04.2017

Le choix d’Ithaque

« Nous choisirons Ithaque, la terre fidèle, la pensée audacieuse et frugale, l’action lucide (…) » (Homme révolté, Pleiade, O.C.III, p.323-4)

Au lendemain de la seconde guerre mondiale Camus, lors d’une table ronde intitulée « Civilisation », lançait cet appel : « … la seule chose qui reste à faire c’est que nous ayons l’énergie, la décision, la lucidité suffisante pour réunir un certain nombre d’hommes autour de volontés provisoires. Il s’agit de préparer aujourd’hui une suite et un avenir… » (O.C. II, p.684)

Réunis dans cette île de Minorque, en ces temps de crise où la Méditerranée connaît sur ses rives et dans ses eaux tant de tensions et de drames n’est-ce pas le moment et le lieu, pour répondre à l’appel de Camus, de tenter de discerner dans son œuvre des repères, des « amers » sur lesquels se guider pour ouvrir les voies d’un avenir apaisé ?


2 Communications

Camus, acteur et témoin de son temps

9.30 – 10.40 h

Jean-Yves Guerin et María Santos Sainz


Table ronde

Quelle Ithaque possible pour les riverains de la Méditerranée d’aujourd’hui ?

11.00 – 13.00 h

Modérateur: Jesús Maraña
Intervenants: Mohamed Achaari, Manuel Vicent et Samar Yazbek


Communication

Mesure et démesure ; la pensée de Midi

13.10 – 14.10 h

Françoise Kletz-Drapeau



Pause repas

14.30 – 16.00 h

Table ronde

Quels « amers camusiens » sur lesquels se guider pour ouvrir les voies d’un avenir apaisé ?

16.00 – 18.00 h

Modérateur: Bouziane Ahmed Khodja
Intervenants: Amin Maalouf, Yasmina Kadhra et Sinan Anton


Communication

Signification actuelle des mythes antiques auxquels se réfère Camus

18.10 – 19.10 h

Hélène Rufat


Jour 3

Lundi
01.05.2017

Lumières méditerranéennes

« Au centre de notre œuvre, fût-elle noire, rayonne un soleil inépuisable … » (O.C.III, L’Eté, l’énigme, p.606)

Aujourd’hui nous avons besoin de lumière pour nous éclairer, pour y voir plus clair dans ces chemins tumultueux. Pour nous aider, nous citoyens du monde du XXIe siècle, à essayer de mieux nous comprendre et à trouver les moyens de bâtir un meilleur avenir nous souhaitons nous plonger dans l’œuvre de Camus.

Donnons aussi la parole à ceux qui bâtissent avec leurs mots et leurs pensées d’autres horizons en puisant dans l’œuvre de Camus où « rayonne un soleil inépuisable ».

« Ô lumière ! c’est le cri de tous les personnages placés, dans le drame antique, devant leur destin. Ce recours est aussi le nôtre… Au milieu de l’hiver, j’apprenais enfin qu’il y avait en moi un été invincible ». (L’Eté, Retour à Tipasa, O.C.III, p.613)


3 Communications

Soleil Créateur

09.30 – 11.00 h

Frank Planeille, Josep Ramoneda et Oliver Laxe


Table ronde

Penser en méditerranée ; quelles lumières sur le monde ?

11.10 – 13.10 h

Modérateur: Iñaki Gabilondo
Intervenants: Jehan Bseiso, Ponç Pons et Camille de Toledo



Conclusions. Fermeture des Rencontres

13.20 – 14.00 h

Intervenant: Juan Cruz



Visite de l’exposition photographique « Noray. La ancha frontera » de Juan Valbuena à Maó.

19.30 h

Organisée par la Mairie de Maó,
du 07 avril au 12 mai 2017.
Sala de Cultura Sa Nostra, Maó