https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/01/Incipiens.jpg

« Qu’est-ce qu’un journaliste ? C’est un homme qui d’abord est censé avoir des idées. C’est ensuite un historien au jour le jour, et son premier souci doit être de vérité ».
Albert Camus, Manifeste (1939)

Les projets journalistiques des seize finalistes du  I Premi Mediterrani Albert Camus Incipiens portent sur des questions telles que la situation des réfugiés, la guerre en Syrie, le rôle de l’Union européenne, la pertinence des femmes dans la résistance, l’homosexualité, l’émigration ou l’abus de pouvoir résultant de la crise socio-sanitaire provoquée par la pandémie de la covid-19. Les propositions, appartenant aux domaines de la photographie, de l’illustration et du texte, se situent dans différents pays de l’arc méditerranéen : Libye, Grèce, Syrie, Tunisie, Espagne, Maroc, France, Liban, Algérie et Égypte.

Derrière les projets candidats se trouvent les biographies de dix auteurs et six auteures émergents de neuf pays — Syrie, Espagne, France, Argentine, Liban, Grèce, Italie, Egypte et Algérie — qui suivent, dans leurs recherches et leurs travaux, l’empreinte éthique qu’Albert Camus a laissée sur le monde du journalisme.


Candidats Incipiens

Choisissez votre projet Incipiens et souvenez-vous que vous ne pouvez voter qu’une seule fois.

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/07/KARAM-ALMASRI.jpg

Karam

Al-Masri

Living among the rubbles 

Ville de résidence : Idlib
Pays d’origine : Syrie

Facebook



PROJECT :
Photographique
PHASE DU PROJECT :
Non initié

 

Karam Al-Masri (Syrie, 1991) est né et a grandi à Alep. Il est devenu le photographe qu’il est par le triste fait de vivre la guerre. Il propose un projet qui se concentre sur le mode de vie dans les maisons détruites par les bombes et en danger constant d’effondrement. Un reportage pour montrer la vie quotidienne et les differentes activités (dormir, jouer, cuisiner…) des habitants d’une ville en ruines.


Voir projetVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/07/Qasem-Albasri.jpg

Qasem

Albasri

Three Figures Speaking 

Ville de résidence : Lyon
Pays d’origine : Syrie

Web
Facebook



PROJECT :
De texte
PHASE DU PROJECT :
Non initié

 

Qasem Albasri (Syrie, 1992) est un journaliste syrien vivant en France. Il se propose de raconter la guerre de son pays depuis deux points de vue intimes et personnels. Il le fera à travers deux entretiens : l’un avec Mohammed, un jeune homme dont la vie étudiante a été écourtée et qui travaille maintenant dans une librairie devant l’université qu’il ne peut pas fréquenter ; et l’autre, dans lequel il racontera la vie et les voyages en solitaire d’Aboud et de Zain, deux enfants syriens qui seront bientôt réunis avec leurs parents en France.


Voir projetVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/08/PABLO-BAQUEDANO.jpg

Pablo

Baquedano

Fuentecica 

Ville de résidence : Toulouse
Pays d’origine : France

Web
Facebook
Instagram



PROJECT :
Photographique
PHASE DU PROJECT :
Phase initiale (non publié)

 

Pablo Baquedano (France, 1988) est un photographe dont le travail a une profonde signification sociologique. À cette occasion, il présente un projet sur les communautés générées par l’immigration et se centre sur Fuentecica à Almería en Espagne et d’autres zones voisines pour parler du mélange des identités, de leur transformation et dissolution et surtout des conséquences qu’elles ont sur la réalité politique, économique et sociale. Pour ce faire, il fait une immersion profonde dans ces communautés afin d’établir un contact étroit avec les gens, de connaître leur vie, de savoir de quoi ils sont victimes.


Voir projetVoir imagesVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/07/Martin-Elfman.jpg

Martín

Elfmam

Indésirables Étrangers

Ville de résidence : Barcelone
Pays d’origine : Argentine

Web
Facebook
Instagram



PROJECT :
Graphique
PHASE DU PROJECT :
Non initié

 

Martín Elfmam (Argentine, 1976) est un illustrateur argentin basé à Barcelone. Il présente un projet basé sur l’histoire et le croisement de deux moments historiques, dont l’origine est la vie d’un étranger indésirable — les émigrants espagnols en France pendant le régime franquiste —, qu’il a rencontré en 1997, pour le relier à la crise des réfugiés syriens en Grèce et à l’arrivée du covid-19 dans les camps. Comme cela s’est passé avec son ami en 1939, les réfugiés sont abandonnés à leur sort.


Voir projetVoir imagesVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/08/Angel_Garcia.jpg

Àngel

García

Hope for the Future  

Ville de résidence : Barcelone
Pays d’origine : Espagne

Web
Facebook
Instagram



PROJECT :
Photographique
PHASE DU PROJECT :
Phase initiale (non publié)

 

Ángel García (Espagne, 1981) est un photojournaliste. Il propose un travail autour de la vie et de la situation de plus de six mille mineurs qui sont arrivés en Catalogne entre janvier 2017 et juin 2019 sans être accompagnés d’un adulte. A priori, il soulève quelques questions : l’effondrement administratif que cela entraîne, la surpopulation des centres d’hébergement, le manque de documentation et, surtout, les problèmes qui se posent lorsque ces enfants et adolescents atteignent la majorité. Le travail sera lié à l’association Exmenas qui, en dehors de l’administration publique, s’efforce de prévenir l’abandon de ces jeunes.


Voir projetVoir imagesVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/08/ELSIE-HADDAD.jpg

Elsie

Haddad

Stranded. On Life After Imprisonment

Ville de résidence : Beyrouth
Pays d’origine : Liban

Web
Instagram



PROJECT :
Photographique
PHASE DU PROJECT :
Phase initiale (non publié)

 

Elsie Haddad (Liban, 1982) est une photographe documentaire basée à Beyrouth, militante et sensible aux questions sociales pour la transformation de la société libanaise moderne. Elle propose un projet dans lequel elle étudie la question de l’emprisonnement au Liban et la vie ultérieure des anciens détenus face à ce traumatisme, aux défis et à la stigmatisation sociale. Le projet étant déjà en cours, le sujet a pris une teinte plus personnelle lorsque son jeune frère a été emprisonné. Elle donnera la parole,  dans un livre, à douze personnes à travers différents modes de création et interviendra également sur son contenu.


Voir projetVoir imagesVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/08/Dimitris-Kazakis.jpg

Dimitris

Kazakis

La herida griega. ¿Qué está pasando realmente en Grecia?  

Ville de résidence : Athènes
Pays d’origine : Grèce

Web
Facebook



PROJECT :
De texte
PHASE DU PROJECT :
Phase initiale (non publié)

 

Dimitris Kazakis (Grèce, 1962) est un économiste et un analyste politique de différents médias, qui dispose d’un solide argument de recherche et qui critique ouvertement les politiques d’austérité et de sauvetage mises en œuvre en Grèce au cours des dix dernières années. Il propose, dans cette ligne, un livre d’analyse socio-économique et de recherche journalistique et historique qui tente de tirer quelques leçons de la dure expérience de son propre pays pour réfléchir sans tabous sur le présent et le futur vers lequel se dirige le projet peu remis en question de l’Union européenne.


Voir projetVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/08/Remi-LARUE.jpg

Rémi

Larue

Presque une île : Enquête en terres médoquines

Ville de résidence : Paris
Pays d’origine : France

Web



PROJECT :
De texte
PHASE DU PROJECT :
Non initié

 

Rémi Larue (France, 1989) est un journaliste français connaisseur et étroitement lié au travail journalistique d’Albert Camus. Il présente un projet à réaliser sur sa terre,  le Médoc (France), une petite région méconnue si ce n’est pour un vin qui fait le tour du monde. L’essai, conçu comme un instantané du monde actuel, traite des détails de ce que l’acquisition des anciens domaines par de grandes entreprises viticoles et l’embauche d’immigrants sous-payés qui vivent dans des maisons surpeuplées sur le domaine signifie pour les viticulteurs traditionnels et les habitants du Médoc en général.


Voir projetVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/08/DIMA-NACHAWI.jpg

Dima

Nachawi

To Dream is a Dialogue

Ville de résidence : Beyrouth
Pays d’origine : Syrie

Behance
Facebook
Instagram



PROJECT :
Graphique
PHASE DU PROJECT :
Non initié

 

Dima Nachawi (Syrie, 1980) est, entre autre illustratrice syrienne très impliquée dans la lutte contre la violence. Elle propose un projet basé sur les espoirs et les rêves de tant de femmes qui veulent voir la fin de la guerre, et qui est inspiré par les histoires qu’elles ont elles-mêmes racontées. Elle s’engage à mettre en avant l’aspect positif de la vie quotidienne afin de ne pas être écrasée par les grandes nouvelles qui privilégient le drame et rendent invisible la vie qui continue de battre dans les berceuses, par exemple. Le projet met en lumière l’aspect féminin de la grande majorité des luttes pour la non-violence.


Voir projetVoir imagesVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/08/Teresa-Palomo.jpg

Teresa

Palomo

Nyango, atrapadas en Marruecos

Ville de résidence : Madrid
Pays d’origine : Espagne

Web
Instagram



PROJECT :
Photographique
PHASE DU PROJECT :
Phase initiale (non publié)

 

Teresa Palomo (Espagne, 1992) est une photographe documentaire née à Cuenca et vivant à Madrid. Le projet qu’elle présente se situe sur la route migratoire Maroc-Espagne, où elle travaille depuis six ans, et se concentre sur le prisme féminin – chez les femmes subsahariennes – qui est oublié et invisible dans la presse. Les femmes, qui sont moins persécutées que les hommes par les autorités, constituent le pilier fondamental de la survie en Espagne. Ce travail, qui bénéficiera de ses nombreux contacts antérieurs dans la région, vise également à servir de point d’appui aux recherches menées par diverses ONG qui  travaillent sur ce même terrain.


Voir projetVoir imagesVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/08/Ana-Salva.jpg

Ana

Salvá

La lucha continua de las mujeres en el norte de África (provisional)

Ville de résidence : Palma de Majorque
Pays d’origine : Espagne

Web
Instagram



PROJECT :
De texte
PHASE DU PROJECT :
Non initié

 

Ana Salvá (Espagne, 1986) est journaliste et conteuse d’histoires. Le projet présente une partie du déclenchement des protestations liées au Printemps arabe, en 2001, et le rôle prépondérant (et inversé) des femmes dans divers pays arabes. Les femmes sont devenues de véritables leaders, brisant tous les canons établis qui les oppriment. A travers des interviews en Tunisie, en Egypte, en Libye, en Algérie et au Maroc, ce travail vise à donner la parole aux femmes qui ont été et sont encore les protagonistes de cette révolution, dont les échos se font encore sentir dans plusieurs pays de la région.


Voir projetVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/08/SANA-SBOUIA.jpg

Sana

Sbouai

Nos mensonges (part II)

Ville de résidence : Paris / Tunisie
Pays d’origine : Syrie

Twitter
Facebook



PROJECT :
De texte
PHASE DU PROJECT :
Non initié

 

Sana Sbouai (Syrie, 1983) présente un projet (suite d’un précédent) qui traite de l’homosexualité en Tunisie, de ce que signifie vivre dans le mensonge, vivre comme quelqu’un d’autre. Pour ce faire, elle donnera la parole à une série de témoignages : elle entendra quels sont leurs mensonges, sans aucun doute, un reflet et un portrait d’une société. L’auteure estime que dix ans après le Printemps arabe, avec une jeunesse renforcée, il y a un intérêt à faire des reportages plus approfondis, à donner plus de temps à la parole de l’autre et aussi à couvrir des périodes d’enquête plus longues. Elle soutiendra ses recherches dans ces trois domaines.


Voir projetVoir imagesVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/08/Nello-Scavo.jpg

Nello

Scavo

Mare Nostrum desaparecido

Ville de résidence : Côme
Pays d’origine : Italie

Web
Facebook



PROJECT :
De texte
PHASE DU PROJECT :
Non initié

 

Nello Scavo (Italie, 1972) est un journaliste italien qui prévoit de mener “une recherche journalistique approfondie sur les rives de la Méditerranée, à la recherche de connexions entre les réseaux criminels et les institutions dans l’institutionnalisation progressive de la capture et de la torture des migrants et des réfugiés. Les êtres humains sont utilisés comme des armes non conventionnelles dans les conflits de pouvoir”.

Le projet vise à fournir “une image complète de l’attaque contre les droits de l’homme qui a la Libye en son centre, mais qui tient ensemble toutes les autres routes vers l’Europe”.


Voir projetVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/08/Adham-Selim.jpg

Adam

Youssef Selim

Digital Arabs

Ville de résidence : Beyrouth
Pays d’origine : Égypte



PROJECT :
De texte
PHASE DU PROJECT :
Phase initiale (non publié)

 

Adam Youssef Selim (Égypte, 1984) est architecte et chercheur. Son travail se concentre sur l’esthétique, la politique et l’histoire des outils. “Ce projet vise à examiner l’héritage du numérique dans l’architecture arabe produit dans les années 1990 afin de construire une histoire alternative, régionalement nuancée et plus réalisable du numérique. (…) C’est une tentative inaugurale de comprendre le “Sud numérique”, qui consiste à situer l’origine de la pensée et des outils numériques dans des géographies et des temporalités alternatives qui ne sont pas nécessairement synonymes du Nord global ou du capitalisme avancé”.


Voir projetVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/08/Abdo-Shanan.jpg

Abdo

Shanan

A Little Louder

Ville de résidence : Alger
Pays d’origine : Algérie

Web
Instagram



PROJECT :
Photographique
PHASE DU PROJECT :
Phase initiale (non publié) )

 

Abdo Shanan (Algérie, 1982) est un photographe documentaire dont le père est soudanais et la mère algérienne. Le projet qu’il présente tente de donner une vision du changement que la pandémie de covid-19 a entraîné dans les protestations et les manifestations du peuple algérien par rapport à la situation politique actuelle.

Un fort mouvement est apparu au mois de février 2020 avec des manifestations massives et répétées dans les rues de tout le pays. Sous prétexte de la crise sanitaire, de nombreux militants sont aujourd’hui punis de prison. “Sous cette nouvelle réalité, je vois l’espace de liberté (ou “champ du possible”, comme le décrit mon ami Salah Badis) se rétrécir chaque jour”.


Voir projetVoir imagesVoter

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/07/1Patricia-Simon.jpg

Patricia

Simón

La pandemia del miedo

Ville de résidence : Málaga
Pays d’origine : Espagne

Web
Facebook



PROJECT :
De texte
PHASE DU PROJECT :
Phase initiale (non publié)

 

Patricia Simón (Espagne, 1983) est journaliste. L’apparition du covid-19 a centré son projet sur “l’un des phénomènes récents les plus importants de l’histoire”. Elle propose un essai sous forme de chronique journalistique dans lequel les groupes les plus touchés par les conséquences de la pandémie dialoguent entre eux : “Car c’est le sentiment et le mot qui ont été le plus verbalisés par les personnes que j’ai interviewées ces dernières semaines à l’occasion de cette crise socio-sanitaire : la peur, dont le pouvoir profite pour un plus grand contrôle en allant au-delà des droits humains fondamentaux”.


Voir projetVoter