https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2017/01/MaissaBey-320x320.jpg

Maïssa Bey


Après des études de lettres françaises modernes à l’université et à l’Ecole Normale Supérieure d’Alger, Maïssa Bey a longtemps enseigné le français dans un lycée avant de devenir conseillère pédagogique à Sidi-Bel-Abbès en Algérie où elle réside. Cofondatrice de l’association de femmes algériennes « Paroles et écriture », elle a longtemps animé des ateliers d’écriture et de lecture au sein d’une bibliothèque fondée par cette association avec le soutien de la Commission Européenne. Traduite en plusieurs langues (anglais, allemand, italien, suédois), elle écrit également pour le théâtre et plusieurs de ses textes ont été adaptés au théâtre par des metteurs en scène français et algériens. Lauréate de nombreux prix littéraires en France, elle a également été distinguée par le Prix des Libraires Algériens en 2005 pour l’ensemble de son œuvre. Elle a reçu en 2008 le premier Grand Prix du Roman de Langue Française du SILA (Salon International du Livre d’Alger) pour son roman Pierre Sang Papier ou Cendre. Son roman, Puisque mon cœur est mort, a reçu en 2011 le prix Maghreb Méditerranée de l’ADELF.