https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2017/03/ManuelVicent-320x320.jpg

Manuel Vicent


Manuel Vicent remporte le Prix Alfaguara en 1966 pour son roman Pascua y naranjas, le Prix Nadal pour La Ballade de Caïn en 1986 et de nouveau le Prix Alfaguara en 1999 avec Son de mar. Il a également publié Tranvía a la Malvarrosa, Jardín de Villa Valeria – deux récits rassemblés avec Contra Paradis dans le volume Otros días, otros juegos –, Los mejores relatos, La horas paganas, La novia de MatisseCuerpos sucesivosVerás el cielo abiertoViajes, fábulas y otras travesíasComer y beber a mi maneraLeón de ojos verdesPóquer de ases, Mitologías et Últimos mohicanos. Collaborateur habituel collaborateur du quotidien El País, ses articles ont été rassemblés dans la publication Nadie Muere la víspera. Ses romans Aguirre, el magnífico, El azar de la mujer rubia et Desfile de ciervos composent ce qu’il appelle son “récit ibérique”. En 2017, il publie le roman La regata et une nouvelle édition de Antitauramaquia avec le dessinateur El Roto.