https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2021/04/Christian-Pheline_2-320x320.jpg

Christian Phéline


Christian Phéline (Paris, 1945) est issu d’une famille présente en Algérie pendant plusieurs générations, ayant longtemps occupé des responsabilités dans l’administration française de la culture et des médias.

Il est l’auteur de nombreux travaux de micro histoire politique sociale et culturelle de l’Algérie coloniale, dont L’Aube d’une Révolution : Margueritte, Algérie, 26 avril 1901 (Riveneuve, 2012), Les avocats « indigènes » dans l’Algérie coloniale (Riveneuve, 2017), Aurès 1935, photographies de Thérèse Rivière et Germaine Tillion (Hazan, 2018), La Terre, l’Étoile, le Couteau. Le 2 août 1936 à Alger (Chihab / Le Croquant, 2021). Il a établi le texte et la présentation de deux « Petits inédits maghrébins » (El Kalima) : Sans souliers ni chemise, lettres de prison de révoltés de Margueritte (2019) et Robert Namia, L’Homme peint ou La Vie Commence à Guellala (2020).

Membre de la Société des Études Camusiennes, il a co-dirigé l’édition du livre de Charles Poncet Camus et l’impossible trêve civile (Gallimard, 2015), co-écrit avec Agnès Spiquel, Camus, militant communiste. Alger 1935-1937 (Gallimard, 2017) et Alger sur les pas de Camus et de ses amis (Arak, 2019), et contribue régulièrement à Présence d’Albert Camus et à Chroniques camusiennes.