https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2021/04/Martine-Job-320x320.jpg

Martine Mathieu-Job


Martine Mathieu-Job (Blida, 1952), professeure émérite à l’université Bordeaux Montaigne, est membre de la Société des Études camusiennes. Elle est l’auteure de plusieurs essais sur les littératures coloniales et postcoloniales du Maghreb et de l’océan Indien.

Elle a publié dans des revues internationales ou françaises une quinzaine d’articles traitant de l’œuvre d’Albert Camus et a participé pour autant d’entrées (« Algérie » ; « École d’Alger » ; « Écriture blanche » ; « L’Énigme » ; etc.) au Dictionnaire Camus (Robert Laffont, 2009).  Parmi ses dernières communications dans des colloques : « Albert Camus : une pensée par images », dans Albert Camus dans le XXe siècle, Jinan University, Guangzhou, 18-19 décembre 2019 et « Albert Camus pendant l’Occupation : une écriture clandestine », dans in Expressions littéraires et arts du spectacle et du cinéma sous l’Occupation allemande, Université de Nagoya, 2 mars 2020.

Elle a codirigé avec Jean-Pierre Bénisti, Albert Camus. Correspondance avec ses amis Bénisti. 1934-1958 (Bleu autour, 2019), et vient de publier Mon cher Albert. Lettre à Camus (Elyzad, 2021).