https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2021/04/Najat-El-Hachmi_2-320x320.jpg

©Xavier Torres-Bacchetta

Najat El Hachmi


Najat El Hachmi (Nador, 1979) est une écrivaine d’origine marocaine qui vit en Catalogne depuis ses huit ans. Elle obtient une licence en Philologie arabe à l’Université de Barcelone, elle collabore de façon habituelle dans la presse et dans différentes chaînes de radio.

L’étrangeté ressentie du fait de son appartenance à deux territoires et sa volonté de vouloir approcher ces deux mondes l’ont amenée à écrire son premier livre Jo també sóc catalana (Columna, 2004). Parmi ses deux oeuvres de fiction figure son premier roman, L’últim patriarca (Planeta, 2008), qui a reçu le prix Ramon Llull 2008, le Prix Ulysse et a été finaliste du Prix Méditerranée Étranger; La cazadora de cuerpos, a été publié simultanément en catalan et en castillan (Columna – Planeta, 2011); La filla estrangera (Edicions 62 – Destino, 2015), récompensé par le prix BBVA Sant Joan de Novela et le prix de la ville de Barcelone et le Mare de llet i mel (Edicions 62 – Destino, 2018). Elle a aussi publié un essai sur le féminisme et l’Islam qui a été remarcablement élogié par la critique et le public: Sempre han parlat per nosaltres (Edicions 62 – Destino, 2019).

Son dernier travail, le roman Dilluns ens estimaran (Edicions 62 – Destino, 2021), a reçu le prix Nadal 2021.