II Premi Mediterrani
Albert Camus 2020


Le Premi Mediterrani Albert Camus est décerné tous les deux ans entre chacune des éditions des Trobades (les années paires) pour rendre hommage à un créateur dont l’œuvre dévoile les défis méditerranéens et contemporains, en reconnaissant le parcours personnel et l’œuvre d’un créateur ou penseur contemporain témoin et acteur de son temps comme le fut Albert Camus.

Les objectifs du prix sont :

1 | Placer au premier plan de l’actualité, la culture et ses créateurs, en tant qu’intervenants nécessaires dans la construction d’un avenir prospère et apaisé pour tous.

2 | Mettre en valeur l’actualité de la pensée d’Albert Camus et sa cohérence avec son parcours personnel.

3 | Projeter l’héritage d’Albert Camus en tant qu’écrivain et penseur sur d’autres disciplines artistiques, en explorant leurs points d’intersection et en ouvrant des portes entre chacune d’elles.

4 | Faire rayonner Sant Lluís et l’île de Minorque en tant que port d’accueil des idées d’un débat critique à la pertinence internationale.

Pour y parvenir, le Premi Mediterrani Albert Camus vise à distinguer un penseur ou créateur (toutes disciplines artistiques confondues) pour l’ensemble de son parcours, en considérant la pertinence de son œuvre et de sa personne pour les sociétés méditerranéennes contemporaines.

Le Premi Mediterrani Albert Camus est un prix unique, il n’est décerné qu’à une seule personne dont l’oeuvre peut appartenir aux disciplines suivantes :

Pensée | Littérature | Journalisme | Arts plastiques | Arts visuels | Musique


Les membres du jury

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/01/Hoda_Barakat.jpg

Hoda

Barakat

Beyrouth, Liban, 1952. Diplômée en littérature française de l’université de Beyrouth, elle vient préparer un doctorat à Paris en 1975 mais retourne dans son pays lorsque la guerre civile y éclate.
https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/01/ANNA_CABALLE.jpg

Anna

Caballé

Hospitalet de Llobregat, Espagne,1954. Écrivaine, professeure et critique littéraire, elle a obtenu son doctorat à l’université de Barcelone avec La literatura autobiógrafica en España (1939-1975).
https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/01/Jose_Miguel_G_Cortes.jpg

José Miguel

G. Cortés

Valence, Espagne, 1955. Directeur de l’Institut d’art moderne de Valence (IVAM) depuis 2014, il a obtenu son doctorat en philosophie à l’université de Valence et exerce comme professeur de théorie de l’art à l’université UPV depuis 1991.
https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2020/01/Luis_Garcia_Montero.jpg

Luis

García Montero

Grenade, Espagne, 1958. Directeur de l’Institut Cervantes, il est professeur de littérature espagnole à l’université et l’auteur de nombreux recueils de poésie, de romans et d’essais.

https://www.trobadescamus.com/wp-content/uploads/2019/01/Anne-Prouteau.jpg

Anne

Prouteau

Lorient, France,1965. Maître de conférences en littérature française à l’Université catholique de l’ouest à Angers et actuellement présidente de la Société des Etudes camusiennes, elle participe au rayonnement de l’œuvre de l’écrivain.

Finalistes du II Premi Mediterrani
Albert Camus

Arts plastiques

Kader Attia (France, 1970). Artiste français d’origine algérienne dont l’activité s’étend de la sculpture à la photographie, en passant par les installations et la vidéo. Il adopte une approche interculturelle et interdisciplinaire dans ses travaux, où il aborde les différentes cultures à travers leur histoire, avec un intérêt particulier pour le colonialisme, les privations et la répression, la violence et la perte, et les répercussions sur l’avenir des pays et des individus, connectés par la mémoire collective.


Artes visuels

Letizia Battaglia (Italie, 1935). Photographe au parcours de presque un demi-siècle, abordant sa profession comme un témoignage engagé contre les injustices et la violence de son environnement, qui devient universel.


Littérature

Mathias Enard (France,1972). Écrivain et traducteur. Après des études d’arabe et de persan et de longs séjours au Moyen-Orient, Mathias Enard s’installe en 2000 à Barcelone. Il y anime plusieurs revues culturelles. Il est l’auteur de nombreux romans et a obtenu plusieurs grand prix entre lesquelles figure le Prix Goncourt 2015. 

Elias Khoury (Liban, 1948). Romancier, dramaturge et critique littéraire, il est considéré comme l’un des écrivains les plus reconnus et innovateurs de la littérature en langue arabe, notamment pour son emploi du dialecte libanais.


Musique        

Abd Al Malik (France, 1975). Rappeur et écrivain français d’origine congolaise et admirateur notoire d’Albert Camus. Rapero y escritor francés de origen congoleño y declarado admirador de Albert Camus. Tout son parcours est axé sur la défense d’une société tolérante, de l’intégration dans une Europe diverse et de l’éducation, comme fondements du respect entre les différentes nationalités ou religions.

Silvia Pérez Cruz (Espagne, 1983). Musicienne de profession, elle explore différentes disciplines artistiques telles que le théâtre, la danse ou l’interprétation, toujours à partir d’une profonde émotion et sensibilité. Son style éclectique conjugue des influences méditerranéennes, ibériques et folkloriques du monde entier avec les musiques pop les plus contemporaines.


Pensée

Edgar Morin (France, 1921). Philosophe et sociologue, engagé politiquement dès sa jeunesse, il a rejoint la Résistance en 1941 et a participé à la libération de Paris. En lien avec une pensée profondément humaniste, il a axé toute son oeuvre sur plusieurs concepts qu’il a introduits comme la « transdisciplinarité » et la « pensée complexe ». Il est l’auteur de livres clés pour la pensée du XXIe siècle.


Journalisme

Mónica García Prieto (Espagne, 1974). Journaliste spécialisée en information internationale et conflits, elle est l’une des grandes reportrices espagnoles. Diplômée en sciences de l’information et correspondante pendant plus de 20 ans à Rome, Moscou, Jérusalem, Beyrouth et Bangkok.